Photo 1971 - JK Alpenrösli à ses 50 ans_edited.jpg

LE CLUB - L'HISTOIRE DEPUIS 1921...

L'histoire du Jodlerklub Alpenrösli de Lausanne

drapeau allemand logo bouton calque.png

Si l'on veut connaître l'histoire du club de yodel Alpenrösli depuis sa fondation en 1921, on dispose de maints livres de procès-verbaux. L'ensemble se lit parfois comme un roman, mais il s'agit en fait d'une succession d'expériences vécues par la grande famille Alpenrösli.

.

Peu après la Première Guerre mondiale, avec toutes ses incertitudes et ses douleurs, suivie d'épidémies et de la crise économique, un besoin de se retrouver en société s'est fait sentir.

Emil Klingler, un patriote qui aimait chanter et qui avait déjà fondé quelques années auparavant le chœur d'hommes Edelweiss de Lausanne, est le véritable fondateur du club de yodleurs Alpenrösli. Lorsqu'il a reçu un exemplaire du livret de chants populaires et de yodel "Bi us im Bärnerland", rédigé par le père des yodleurs Oskar-Friedrich Schmalz avec la collaboration de Johann Rudolf Krenger, c'est comme s'il avait été vacciné. Il démissionna du chœur d'hommes, qui ne chantait que des chansons en allemand de Goethe, chercha des amis pour cultiver le chant régional en dialecte avec yodel.

C’était en 1921. L’équipe de copains, tous venus d’outre-Sarine, était composée, selon le procès-verbal initial, de E. Moser, A. Meier, E. Hotz, H. Michel, E. Trittibach, Abt, Erb et de Emil Klingler qui en reprend la direction. Ils avaient pris l’habitude de se retrouver dans un café de la rue de l’Ale à Lausanne. En tâtant le petit blanc romand, ils ne renonçaient pas pour autant au souvenir de leurs terres lointaines. L’Argovie, Soleure, Uri et l’Emmental ! Ainsi, ils se mettaient tous à chanter autour d’une table, afin de passer le temps, de rêver un brin.

F01_Photo 1928 - JK Alpenrösli (légendé).jpg
F02_Photo 1933 - JK Alpenrösli Interlaken (légendé).jpg
F03_Photo 1937 - JK Alpenrösli (légendé).jpg

Beaucoup de force dans la voix, des accents qui roulaient les « r », des poitrine gonflées et de la nostalgie. Les chanteurs décidèrent un beau jour de se grouper en chœur. Celui-ci fut constitué en septembre de cette même année et pris tout d’abord le nom de « Sänger et Jodlerklub ». Quelques années plus tard, l’ensemble fut baptisé « Jodler–Klub Alpenrösli », (rhododendron). Très vite, le petit bateau a pris son envol, de nouveaux membres l'ont rejoint et ils étaient bientôt 18 chanteurs actifs au sein du groupe.

Le 15 mars 1930, la première manifestation publique a été organisée avec grand succès dans ce qui était alors l'Hôtel de France. Il y régnait un bon esprit et l'association était également à la hauteur en matière de chant. Par la suite, des concerts et des soirées ont été organisés régulièrement chaque année. Le Jodlerklub Alpenrösli de Lausanne est entré dans l’Association Fédérale des Yodleurs le 21 juin 1932. En 1933, l'Alpenrösli a participé pour la première fois à la Fête Fédérale des Yodleurs à Interlaken. Dès 1935, Willy Mosimann a pris la baguette de directeur et a mis sa formation musicale et ses compétences à la disposition de la société durant 33 ans. Le yodel avait déjà pris racine au plus profond du cœur de Willy, ce qui faisait de lui l'homme prédestiné pour notre club.

Au milieu des années 30, plusieurs musiciens se sont rassemblés en créant un orchestre portant le nom « Alpenrösli » et ont animé leurs soirées et aussi différents événements en Suisse et à l’étranger. Pendant de nombreuses années, les musiciens se sont succédés jusqu’en 1979, à sa dissolution.

En rentrant en train d’une assemblée des délégués de l’AFY, Willy Mosimann, directeur et Ernest Mathys, président de notre club ont discuté, en buvant un verre de Fendant au wagon-restaurant, avec Henri Zopfi et Fredy Salchli du Schwyzerhüsli de Genève, et ont fondé l’Association Romande des Yodleurs. À l’assemblée du 14 mars 1937, dans le restaurant des Lauriers à Lausanne, l’ARY a été fondée et Willy Mosimann a présidé l’ARY de 1937 à 1949. Des membres du Jodlerklub sont régulièrement représentés dans le comité de l’ARY.

F04_Photo 1937 -Willy Mosimann (légendé).jpg
F05_Photo 1936 - JK Alpenrösli avec orchestre (légendé).jpg

La deuxième guerre mondiale et toutes ses conséquences ont freiné la vie de la société et l'ont parfois presque paralysée. Mais l'amour du chant patriotique et la camaraderie ont fini par surmonter tous les obstacles. Avec une ténacité et un courage typiquement suisse, le navire du club, ballotté par les tempêtes, a toujours été remis dans la bonne direction.

Après la guerre, la situation s'est rapidement améliorée. Le désir d'apporter de la joie à des étrangers, victimes de la guerre, poussa nos hommes à organiser des voyages de concerts à l'étranger. Le premier voyage eut lieu en 1946 à Menton, en 1947 à Biarritz, plus tard à Valence, Marseille et autres. Le Jodlerklub Alpenrösli a été longtemps membre de l’Association de Rhodanie et ils ont présenté à plusieurs reprises notre beau folklore dans les différents endroits longeant le Rhône en France.

Le Jodlerklub a aussi organisé la 8ème Fête Romande des Yodleurs les 1er et 2 septembre 1954 à Lausanne-Ouchy. Le rapporteur Ernst Schneeberger a notamment prodigué des conseils aux directeurs sur la manière d'interpréter les compositions chantées. Il aborde également la rythmique, la dynamique, la pureté harmonique, la justesse du ton et la prononciation. Il est certain qu'à l'époque déjà, la prononciation était un facteur qui devait être particulièrement soigné en raison des nombreux dialectes. Pour la première fois, un classement a été effectué, ce qui ne convenait pas à tous les participants. Ceux-ci étaient composés de 15 clubs,
2 yodleuses, 14 yodleurs, 1 duo, 6 joueurs et 1 trio de cor des Alpes. 
Un groupe de théâtre a aussi été créé pour distraire le public avec des pièces en dialecte et il s’est notamment produit à plusieurs reprises lors des soirées annuelles.

F06_Photo 1941 - JK Alpenrösli au comptoir (légendé).jpg
F07_Photo 1946 - JK Alpenrösli Fête fédérale Lucerne (légendé).jpg
F08_Photo 1947 - JK Alpenrösli à Menton F (légendé).jpg

Louis Favez (1898 – 1977) est venu professionnellement à Lausanne et a remarqué qu’il y avait peu de chants en français et a commencé à traduire des pièces pour l’Alpenrösli duquel il a été membre passif.

En 1962, pour animer la soirée annuelle, Willy Mosimann fonda un groupe de danse folklorique et en créa la première chorégraphie. La plupart des danseuses étaient les épouses de nos yodleurs, et quelques danseurs étaient également des chanteurs actifs de l'Alpenrösli. Le succès et le plaisir de danser furent présent et de nombreux engagements suivirent. En 1968, ce groupe devint indépendant et se nomma « Bärgblüemli ». Le groupe devint membre de l’Association Cantonale Bernoise des Costumes et cessa malheureusement d’exister au début des années 90.

Notre club de yodleurs a également participé régulièrement à des concerts sur des places publiques, aux fêtes du 1er août, à des chantées dans des hôpitaux et des maisons de retraite, à des fêtes des mères, etc. 

Pendant l'Expo 1964, l'Alpenrösli s'est présenté tous les mardis à la « Bärnerlaube » avec un concert, ainsi qu'à différents endroits de l'Expo. Un grand événement mémorable a également été la Journée du Yodel à Lausanne du 21 juin 1964. Avec la présence de 120 clubs, 500 solistes et 2180 actifs ainsi que de joueurs de cor des Alpes et de lanceurs de drapeau. Ces prestations ont été un immense succès. Le 50ème anniversaire du Jodlerklub a été célébré avec brio le 15 mai 1971 au Grand Restaurant du Comptoir Suisse de Lausanne.

F09_Photo 1954 - JK Alpenrösli Fête des yodleurs ARY Ouchy (légendé).jpg
F10_Photo 1962 - JK Alpenrösli Groupe de danse (légendé).jpg
F11_Photo 1971 - JK Alpenrösli à ses 50 ans (légendé).jpg

Les clubs invités étaient : le groupe folklorique «Le Vieux Pays» de Saint-Maurice, les Jodlerklub «Berna» de Berne, «Maiglöggli» de Büren/a. Aare, «Edelweiss» de Sainte-Croix, «Echo des Alpes» d’Ouchy, «Edelweiss» de Lausanne, les duos Thomann/Von Allmen et Anderegg/Von Allmen, cor des Alpes, O. Zaugg, lanceur de drapeau, Ueli Zimmermann et l’orchestre champêtre «Gebrüder Pulver» de Berne. L’entrée a coûté Fr. 7.- y compris taxes et carte de bal.

Depuis 1933 et durant toutes ces années, notre club a habituellement participé aux fêtes fédérales et régionales des yodleurs en y récoltant la plupart du temps des mentions bien et très bien. 

Pour le 75ème anniversaire, un CD a été produit. Il a été baptisé lors de notre jubilaire du 20 avril 1996 à la Grande Salle de Prilly. Le parrain du CD, Georges Alioth, a composé pour l’Alpenrösli « Nimm dir Zyt » que nous avons présenté en première. La marraine a été Léonie Haldimann, qui a également chanté dans notre club et qui est également la marraine de notre ancienne directrice Annelise Cavin. Ce jubilé a été organisé à l’occasion de la soirée annuelle élargie pour la circonstance. Les participants ont été le trio de musiques à bouche « Schmittebuebe », le groupe de danse folklorique « Lé Tsalein », les cors des Alpes du « Capet d’Alpe », les lanceurs de drapeau Kurt Welten et Hans Michel, le chœur d’hommes « Les Armaillis de la Roche » et Marie-Theres von Gunten et Franziska Meier-Albisser.

Depuis environ une quinzaine d’années, nous nous rendons à Orgevaux, en dessus de Montreux, dans un des chalets du ski-club de Lausanne pour un week-end. Le but est d’apprendre et peaufiner les chants et yodels en vue de notre soirée annuelle, pour le renouvellement de notre répertoire et pour soigner la camaraderie. 

F12_Photo 1965 - JK Alpenrösli Thun Fête Fédérale des Yodleurs (légendé).jpg
F14_Photo 2000 - JK Alpenrösli à Orgevaux (légendé).jpg
F15_Photo 2007 - JK Alpenrösli Prague (légende).jpg

À mi-juillet 2008, nous avons été invités à participer à une fête internationale de folklore à Prague avec des prestations de yodel, de cor des Alpes et de lancer de drapeau. Cela a été une magnifique expérience. Autrefois, notre société organisait ses soirées annuelles dans l’ancienne salle de Savigny. Après sa démolition, l’organisation s’est faite à la Grande Salle de Grand-Vennes et ensuite, pour une vingtaine d’années, à Prilly. À ce jour et depuis 7 ans, nous avons à nouveau rejoint le beau village de
Savigny en y organisant nos manifestations dans la très belle salle du Forum. Depuis, nous sommes également devenus membres de l’USL, groupement des sociétés locales de la région.

Durant toutes ces années, le club a notamment aussi été sollicité pour l’organisation de l’assemblée des délégués de l’Association Romande des Yodleurs, déjà en 1937 lors de sa fondation, puis en 1949, en 1962 et en 2001 à Lausanne et dernièrement en 2017 à Savigny.

Le Jodlerklub Alpenrösli a participé à maintes reprises au Kiosque à Musiques de la RTS, les derniers en date ayant été en juillet 2019 à Savigny lors de la 100ème Fête Vaudoise des Jeunesses Campagnardes, en juillet 2021, en quintette, lors du Valais Drink Pure Festival, rencontre des cors des Alpes à Nendaz et également en début août 2021, lors du Pregny Alp Festival à Pregny, près de Genève. Depuis longtemps, le club s’est bien fait connaître dans toute la Suisse romande. Les prestations de qualité ainsi que les diverses participations aux manifestations officielles en ont fait un ensemble de référence.

F16_Photo 2013 - JK Alpenrösli BK Fest Tramelan (légendé).jpg
F17_Photo 2018 - JK Alpenrösli Gîron de Baulmes (légendé).jpg
F18_Photo 2018 - JK Alpenrösli Fête des yodleurs Yverdon (légendé).jpg

Comme dans toutes les sociétés, il y a des périodes fastes, difficiles, mais nous avons toujours su nous relever et le bonheur de chanter ensemble subsiste pleinement. Certes, durant ces décennies, la proportion des germanophones s’est régulièrement réduite.

Avec l’intégration et les changements de mentalités, nous avons élargi les rangs de notre club avec des francophones. Evidemment que le répertoire a suivi cette évolution. Nous chantons notamment bien plus de pièces traduites qu’auparavant. Il nous est important pour faire perdurer cette coutume suisse-allemande que l’interprétation de ces pièces en reflète bien leurs origines. L’exécution de chants en dialecte reste néanmoins dominante.

À ce jour, le Jodlerklub Alpenrösli compte 5 dames et 13 messieurs. Nous chantons en  suisse-allemand, en français, en romanche.
Et nous avons à notre répertoire beaucoup de Naturjodel (yodels sans paroles) provenant des différentes régions de la Suisse,
parfois avec le « Talerschwingen ». 

Nous nous présentons régulièrement en club, en petites formations, avec nos joueurs de cors des Alpes et de buchel et, pour certaines occasions, nous engageons un lanceur de drapeau.

F19_Photo 2010 - JK Alpenrösli Comptoir B (légendé).jpg
F20_Photo 2019 - JK Alpenrösli Fête des vignerons (légendé).jpg
F21_Photo 2020 - JK Alpenrösli soirée (légendé).jpg

Ernest Römer et Albert Graf / décembre 2021